Escapades

Un week-end pour faire le tour du Bassin d’Arcachon

Au départ d’Arcachon
Rendez-vous place Thiers, devant la jetée du même nom. Vous pourrez vous garer facilement et y pendre un café à une terrasse, à moins que vous ne préfériez prendre un bain de mer avant de partir. Arcachon est une ville balnéaire superbe, où la qualité de vie se ressent à chaque détour de rues. Il vous faudra au minimum une journée pour en profiter.


Allez, on démarre
Vous n’avez pas le choix, donc vous remontez le boulevard de la plage en laissant le bassin sur main droite. Vous tournez à gauche à la troisième rue, et, arrivé au bout, vous tournez encore à gauche, cours Desbiey, jusqu’à la place Roosevelt. Tournez à droite direction Parc Mauresque. Montez la route, et garez-vous autour du parc. Allez à pied jusqu’à l’observatoire Sainte Cécile. Du haut de cette armature métallique, un des plus beaux point de vue du bassin vous attend. De quoi vous mettre l’eau à la bouche avant votre escapade! Oui, ça bouge un peu ! Mais c’est normal !


Le vrai départ, c’est maintenant !
Reprenez les véhicules, et empruntez la route Rebsonem, puis tournez à droite rue Victor Hugo, Suivez la direction Le Mouleau – Les Abattilles (vous connaissez sûrement la source? c’est ici!). Tout droit. Au Mouleau, vous pouvez faire une halte : entre La Chapelle, les bistrots, les magasins et la plage, vous en prenez encore plein les yeux! Puis repartez vers Le PylaBiscarrosse. Toujours tout droit. Au giratoire, il y a un parking (payant), vous pouvez grimper à pied la Dune du Pyla, la plus grande dune de sable d’Europe. Allez y, il faut faire ça au moins une fois dans sa vie !
Belle plage n’est-ce pas ?
Cela en valait la peine, non ?


Après l’effort, on repart
Au rond-point prenez la direction de Bordeaux, empruntez la 2 x 2 voies, et sortez au Teich. Là, le parc ornithologique vous réserve une belle surprise : des échassiers de toutes sortes vivent là toute l’année, dans un environnement totalement préservé. Vous pourrez vous garer au petit port de Teich. Prévoir 2 ou 3 heures de balade.
On repart, direction Biganos
A Biganos, direction Lège-Cap Ferret (à gauche). Continuez tout droit. Attention vitesse limitée à 50 voir 30 km/h. Les domaines de Graveyron et de Certes sont des marais salants, réserves ornithologiques. On reprend la départementale vers Cassy – Menton.


A partir de maintenant, vous allez passer le long de petits ports, plus ou moins cachés. A marée basse, les bateaux sont posés sur la vase.
Arrivés à Andernos, visitez le port de Betey, faites la promenade à pied du front de mer et les ruines gallo-romaines à côté de l’église. Dégustez des huîtres sur le joli port ostréicole avant de partir pour Arès. Passez à l’étang de Saint-Brice, aménagé pour la baignade. Continuez vers Claouey, le long des petits ports ostréicoles au bord du bassin. Vous y verrez la culture des huîtres et pourrez en déguster aussi. Puis le Four et son parc d’attractions pour enfants, les Jacquets, village très pittoresque et le quartier du Petit Piquey, le Piraillan et ses petites maisons en bois, le Canon. C’est le canon qui vous a accueilli à l’entrée du village qui a donné son nom au site. C’est un rescapé de la batterie qui avait été installée à l’entrée du bassin, au Cap-Ferret, pour le protéger des envahisseurs. L’Herm et tous ses mouillages et surtout sa très pittoresque chapelle algérienne. Prenez la direction de La Vigne par la route “bord du bassin “, et restez sur cette route jusqu’à Lège – Cap Ferret. Se balader le long de la jetée du Belisaire, c’est la jetée où accoste le bateau qui fait la traversée du bassin depuis Arcachon, et l’arrivée du petit train qui amène aux plages. Une halte-repas ? Le “Belisaire” ou le “Pinasse Café “ sont incontournables : “The place to be“ !


Reprendre les véhicules
Direction le phare qui se trouve dans le village du Cap Ferret. On peut le visiter (du haut de ses 45 m, il vous offre un très beau point de vue du bassin), ainsi que le blockhaus. Poussez jusqu’à la pointe du Cap Ferret. La plage de la pointe est maintenant fermée au public à cause du risque d’éboulements. Une promenade de 400 m en caillebotis a été aménagée, le long d’un sentier balisé de panneaux pédagogiques. Si vous voulez vous baigner, sans laisser les véhicules trop loin, vous pourrez le faire à la plage du Grand-Crohot où un parking est aménagé.
Voilà, votre escapade est terminée.
Vous trouverez à Arès une voie rapide qui vous amènera jusqu’à Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *