Les news de la rédac

La place des femmes dans l’automobile

L’automobile deviendrait-elle aussi une affaire de femmes ? Après des décennies d’impérialisme masculin, les constructeurs s’intéressent enfin aux conductrices.

Un milieu d’hommes

Au Panthéon de la voiture, comme dans les salons automobiles, les belles et rutilantes cylindrées sont les reines d’un monde régi par des codes masculins. Pourtant, la cause est de moins en mois entendue… car désormais un conducteur sur deux est une conductrice. Mieux! Qu’elles soient célibataires ou mamans actives, elles sont 40 % à être les utilisatrices principales d’un véhicule (d’après les études TNS-Sofres)… Et 90 % a peser dans le choix du véhicule familial lorsqu’elles sont en couple!

Les constructeurs s’intèresseraient alors aux femmes ?

Mais oui, parce que les femmes ont pris goût à la conduite et qu’elles ont de plus en plus les mêmes moyens financiers que les hommes pour s’offrir ce luxe. Mais, contrairement aux hommes, qui ne jurent que par la puissance du moteur, le niveau des équipements, l’esprit sport et une garde au sol minimale, les femmes, elles, privilégient plutôt le style, la capacité, la maniabilité et l’ergonomie. Elles ont une définition plus utilitaire du véhicule.

Elles sont plus soucieuses de la ligne ou de l’aspect des revêtements intérieurs par exemple. «Pour elles, soulignent toutes les études, le design est d’une importance souvent déterminante lors de l’achat. »

Et le 4×4 devient féminin

Elles veulent un grand coffre, pratique, et ne boudent pas l’attrait d’être surélevées (dans les monospaces ou les 4×4) pour mieux voir la route. Elles veulent de “l’utilitaire et du beau”. Les constructeurs asiatiques ont senti les premiers cette évolution des moeurs. Ils ont été les premiers à noter qu’un 4×4 sur deux était conduit par une femme. Très réactifs, ils se sont empressés d’en produire de plus petits, mieux adapté à leur cible.

Non à la morosité

Rouge baiser, café expresso, chocolat ou pourpre irisé de magenta… Contrairement aux hommes qui, à 90 %, choisissent une voiture gris clair ou gris foncé, par souci de conformisme, les filles jouent la couleur et la personnalisation à fond. On aime le coffre pied-de-coq d’une Kia Soul ou l’effet bicolore, comme au bon vieux temps de la 2cv Charleston, de la Lancia Ypsilon.

Des modèles griffés

Les constructeurs ont saisi l’opportunité de séries ultra-féminines comme celles commercialisées par Nissan, qui s’est associé à la styliste Lolita Lempicka pour concevoir une Micra CC, ou Kia qui avait sorti pour la Saint-Valentin, une Picanto “Meetic”! Dans cet esprit, Mini ou Fiat 500 proposent des options par dizaines. Un sens du détail qui, après avoir longtemps fait sourire, intéresse de plus en plus les professionnels du marketing… Près d’un tiers des véhicules neufs est acheté par des femmes. Celles-ci sont jeunes, actives et la moitié d’entre-elles a moins de 45 ans.

Environnement : respect

Très portées sur les qualités environnementales des moteurs, elles aiment peu le diesel (54%), tout au contraire des hommes qui le plébiscitent à 70%. Elles ont le souci de l’avenir de la planète qu’elles laisseront à leurs enfants, et détestent aussi avoir les mains qui sentent le gasoil chaque fois qu’elles vont faire le plein !

Bonus

Selon une étude d’AXA Prévention, seulement 9 % des femmes choisissent leur voiture pour leurs équipements de sécurité. Le prix, la marque, la consommation et l’esthétique supplantent l’argument sécuritaire. Mais gardons-nous des conclusions hâtives, si les femmes achètent des petites voitures, c’est peut-être aussi parce qu’elles ne trouvent pas encore vraiment ce qu’elles veulent, en particulier dans le haut de gamme !

Anne Laizé

Parole de fille                                                                                                «Dans ma voiture, je suis presque comme chez moi, c’est mon espace d’expression personnelle, alors ras-le-bol des voitures grises ! J’attache une grande importance au look et au design, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. J’ai eu ma période orange métal, celle rouge baiser ou bien encore bleu encre de Chine. En ce moment, ce serait plutôt vanille irisée… J’aime bien que tout soit bien rangé : mon portable, ma bouteille d’eau, mes lunettes de soleil, et les mouchoirs en papier… Et le confort! Avez-vous déjà passé tout un trajet avec trois grands dadets à l’arrière, qui n’en finissent pas de donner des coups dans le siège, faute de place ? Côté conscience écologique, pas de problème : j’aime l’idée de rouler “propre”… L’électrique manque encore un peu de pêche et d’autonomie: les constructeurs vont devoir encore plancher. Quant au « vroum vroum » du moteur : je déteste les pétarades! (Enfin sauf si c’est en Mustang ou en Camaro !) Je veux aussi un grand coffre, pour les courses ou le VTT d’un des garçons à récupérer en panne sur la route. Je veux aussi un tableau de bord sympa, lisible, avec des revêtements agréable au toucher… et une bonne sono. Ma voiture : c’est mon Amériqueà moi ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *