Autos

Renault Mégane Hybride … pour aller plus loin

Il est difficile de s’y retrouver dans la jungle des modèles et des technologies actuelles quand on veut essayer de trouver le véhicule qui correspond le plus à nos besoins et à nos envies, tout en se targuant de vouloir faire aussi du bien à la planète et donc à nos enfants.

Les SUV sont de plus en plus présents, faisant cohabiter souvent plaisir, utilités et agrément de conduite (position haute sur la route). Malheureusement, en terme d’écologie, compte tenu de leur poids plus important que celui d’une berline, l’addition rejet de CO2 + consommation de carburant, est souvent élevée.

Alors la Mégane essaye de sortir son épingle du jeu, et elle y arrive plutôt bien dans sa dernière version Mégane 4 phase 2.

Tout d’abord, Mégane est une voiture discrète, ayant un énorme succès tant auprès des commerciaux, que de Monsieur et Madame tout le monde. C’est une voiture au charme indéniable, aux lignes pures et agréables à regarder, toutes en douceur et de taille modérée. J’ai une petite prédilection pour le tout premier modèle en version cabriolet que je trouvais d’une féminité absolue !

Le cru 2020 varie peu pour l’aspect extérieur, si ce n’est le rajout de Leds au  niveau des optiques et de quelques modifications de bouclier. Cela peut passer inaperçu.

En revanche, à l’intérieur, les améliorations sont notables, notamment avec l’écran central tactile agrandi et son interface modernisé et plus ludique. La version hybride profite même d’un affichage 100% numérique. Vos enfants n’ont pas fini de vouloir jouer avec ! Vous pouvez paramétrer le style et la couleur d’ambiance du véhicule. Chaque fois que vous changez de mode, l’écran vous fait entrer dans un autre univers.

Voilà, ca y est, je vous ai parlé de l’hybride, alors je développe :

Aujourd’hui, chaque constructeur automobile est obligé de se plier aux réglementations européennes en terme d’émission de CO2 : ne pas dépasser 95 g/km. Renault maîtrise bien le 100% électrique avec sa Zoé, mais dans certains pays et notamment en France, les infrastructures ne suivent pas, et nos mentalités ne sont pas non plus encore prêtes à tout changer.

Je disais donc, aujourd’hui, ce n’est pas la chasse au “Gaspi“ qui est ouverte, mais la chasse aux grammes. De ce fait, la conjugaison de la berline (moins lourde qu’un SUV) et d’une motorisation hybride (batterie plus petite, donc plus légère) fonctionne vraiment très bien.

Dans le cas qui nous intéresse, Renault a choisi une motorisation hybride rechargeable, la même que celle de Capture E-Tech. Résultat des courses : vous ne perdez pas de place dans l’habitacle ni dans le coffre par l’occupation d’une batterie volumineuse. Vous démarrez en silence, pouvez rouler en 100 % électrique pendant 50 km. S’il vous reste suffisamment d’énergie, vous pouvez forcer la marche en tout électrique quand vous roulez en ville par exemple, à l’aide d’une simple touche.

Rechargeable à l’aide d’une simple prise électrique, elle fait le plein d’énergie en 5 heures ou 3 si vous avez installé une wallbox. Tant et si bien que pour une utilisation quotidienne, vous pouvez rouler pour trois fois rien ! C ‘est d’ailleurs la même technologie adoptée par Kia sur la Ceed (voir notre essai).

Une fois l’énergie électrique consommée, le moteur passe automatiquement en version thermique. Le frein moteur peut être également forcé en changeant de mode, permettant ainsi  une récupération d’énergie permanente et une augmentation des ralentissements sans toucher à la pédale de freins.

Disponible pour le moment seulement en version break, la version berline verra le jour début de l’année 2021.

Rappelez-vous du slogan de Renault à la sortie de l’incroyable et révolutionnaire Twingo : “A vous d’inventer la vie qui va avec “ : je crois qu’il peut être remis au goût du jour.

Les +

Douceur de conduite

Ambiance

Autonomie

Bonus de 2000€

Les +

Prix

Tarif : à partir de 38.500 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *