Les news de la rédac Women in Paddock

Nathalie Vincent , une gazelle au Rallye Monte Carlo

Nathalie Vincent, animatrice TV, notamment pour M6 Kids fait son retour dans le monde du sport automobile. Cette femme pleine d’énergie, nous raconte son parcours et son changement de vie après le rallye Aïcha des Gazelles. Découvrez la au travers de notre interview exclusif a quelques jours du Rallye.

Comment avez-vous découvert le monde du sport automobile?

Pas spécialement passionnée, ce qui m’attire le plus est le bruit des moteurs et surtout l’esthétique des voitures de collection. Je trouve que ces voitures sont des humains motorisés, elles ont toutes une histoire.J’adore notamment me retrouver sur le Tour Auto qui est un vrai rendez-vous automobile. J’anime la chaîne YouTube du Tour Auto, on découvre et redécouvre les voitures anciennes, on rencontre des passionnés et c’est ce qui fait le charme de cette course. J’adore les gens passionnés, c’est une vraie aventure humaine. Mais mon déclic est vraiment arrivé lors d’une émission M6 Kids que je tournais dans le désert Marocain. Je me rappelle en 1999, je découvre le Rallye Aicha des Gazelles, tout de suite je me suis dis « un jour je le ferai ». Ce rallye est une aventure absolument passionnante, humaine et passionnante. J’ai mis dix ans a concrétiser ce rêve. C’est en 2009, que l’aventure de ce rallye débutait pour moi. Je n’en retiens que du positif, j’ai découvert vraiment l’esprit de solidarité, le soutien, les galères du désert. Quand on est une gazelle, on l’est pour la vie et entre gazelles nous devenons amies pour toujours. Ce rallye a réellement changé ma vie, cela a été une source de rebondissement.

Votre aventure pour le rallye Monte Carlo, comment a-t’elle débuté?

Laure, qui est une amie m’a proposé ce rallye et je fût surprise. je lui ai posé plusieurs fois la question :  » as-tu fait le bon choix de binôme? » et elle me répondait « oui je veux qu’on le fasse ensemble ». Je me suis lancée alors dans cette aventure avec Laure, mais cela me change du désert marocain, les routes sont beaucoup plus étroites (rires). Nous avons fait plusieurs essais de route, et tout de suite j’ai adoré ce côté jeu de piste. Nous sommes à la recherche, à la découverte, un vrai régal lors de nos entraînements. Le Rallye Monte Carlo est un milieu fermé et je suis ravie de pouvoir y participer, c’est une course mythique. Nous formons avec Laure, un équipage 100% féminin et très dynamique.

Avez-vous suivie une préparation et quels sont vos objectifs?

Notre objectif est d’arrivé à Monaco et de prendre du plaisir. Nous voulons aucune pression, c’est une belle aventure entre amies, entre femmes. J’ai toujours été passionnée d’adrénaline et de sensation forte. J’adore relever de nouveaux défis. Cette belle aventure est un challenge sportif pour moi, depuis que j’ai eu mon petit garçon j’ai un peu mis de coté ma passion pour la vitesse, les aventures pleines d’adrénaline. C’est pour moi l’occasion de renoué dix ans après le rallye Aïcha avec ce sport. J’ai suivi un entrainement bien sur, personne n’arrive a cette course comme cela. C’est un rallye internationale qui demande endurance et physique. Course à pieds, gainage sont au programme.

By Marianne Alais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *