Autos

BMW X2 : la voiture en or

“Comme Dieu créa l’homme puis la femme, alors BMW créa la X2 pour elle!“

BMW part à la conquête des femmes, et ce n’est pas nous qui nous en plaindrons.

Début mars, quasiment pour la journée internationale des droits de la femme, BMW a sorti ce nouveau véhicule au concept original : un SUV ! Encore un direz-vous, mais celui-ci est  une version qui se veut sportive, principalement pour séduire les femmes, car il est maintenant admis que nous aimons vraiment beaucoup les voitures de caractère et dynamiques.

Dynamique, assurément ! De par ses lignes tout d’abord, lui conférant prestance et modernité. Elles sont  harmonieuses, tout dans l’arrondi, avec des effets de plissé comme un vêtement, notamment à l’arrière, où là, c’est façon éventail! Olé!  De profil, on dirait un coupé : les portes s’intégrant dans un bloc fenêtre plongeant faisant disparaître les charnières pour un effet dynamique. 

Mode  vintage : sur le montant de la portière arrière, et s’inspirant du mythique et emblématique modèle BMW 507 roadster de 1957, le logo BMW a été incrusté tel un bijou. Bien vu côté marketing : dans les embouteillages, les automobilistes de la file d’à côté n’auront plus à se tordre le cou pour essayer de reconnaître la marque de la voiture à côté de la leur !

Garde-robe en couleur  car proposée également dans des teintes gaies et dynamiques, comme Galvanic Gold un superbe jaune d’or, Sunset Orange, un orange façon coucher de soleil sur la mer, ou encore un bleu intense : Misano Blue

Spacieuse,  elle offre 3 vraies places à l’arrière et un coffre relativement grand pour sa catégorie : faisant d’elle plus qu’un SUV urbain.

Les sièges, réglables électriquement en option, peuvent être clairs. Sur la version MSport, une surpiqûre jaune d’or vient courir le long de cuir du tableau de bord, assortie à celles des sièges. Délicate attention: les tapis de sol sont gansés dans la même teinte.

En option,  ou en série selon les packs, tout y est avec notamment la lecture tête haute qui affiche même les panneaux temporaires, et des rétroviseurs extérieurs qui s’orientent vers le bas pour voir les trottoirs quand on manœuvre. Alors un SUV seulement urbain? Pas certaine ! 

Photos : Automobelle magazine et Fabian Kirchbauer – Essai : Laurence Mauléon-Bernier

4,9 L.

données constructeur

 

  • Couleurs
    carrosserie
  • Rétro extérieur
  • Affichage tête haute
  • Mode “éco“
  • Malus
  • Son prix

À partir de

34 500

128 g/km

selon moteur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *